Franck Giovannini

« L’échange régulier entre chefs est primordial si l’on veut rester en phase avec les évolutions. ChefAlps présente ainsi un centre d’inventivité qui rassemble des philosophies culinaires exceptionnelles et des inspirations du monde
entier. »
Franck Giovannini
Restaurant B. Violier, Hôtel de Ville
Crissier (CH)
Awards
État 2016
*** Michelin
19 GaultMillau
Chef de l’Année 2018 (GaultMillau)
No. 1 – Meilleur Restaurant du Monde 2015 (La Liste)
Cuisinier d‘Or 2006 et 2010 (Bocuse d’Or Suisse)
Prix du Poisson 2011 (Bocuse d’Or)
Bocuse de Bronze 2007 (Bocuse d’Or)

Début 2016, Franck Giovannini a repris la baguette gastronomique du Restaurant B. Violier, dirigé par Brigitte Violier. Ainsi il n’est plus uniquement chef de cuisine, mais assume la responsabilité d’une équipe de plus de vingt collaborateurs hautement qualifiés et expérimentés, qu’il connaît tous parfaitement. Aux côtés de Benoît Violier avec lequel le liait une longue amitié, il a accompli, à Crissier, des performances culinaires au service de l’excellence. Il conçoit désormais les cartes du restaurant au rythme des saisons, dans la continuité de l’œuvre accomplie par Frédy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier. La carrière impressionnante de Franck Giovannini a débuté à l’Auberge de la Couronne à Apples, où il termine son apprentissage avec Claude Joseph en 1992. Son CFC en poche, il s’envole pour Vancouver et les cuisines d’un traiteur gastronomique. Viendra ensuite New York, où il travaille auprès du chef Gray Kunz.

Après une première attache au Restaurant de l’Hôtel de Ville comme chef de partie avec Frédy Girardet, il part pour Boston. En 2000, il retrouve l’établissement de Crissier, repris depuis peu par Philippe Rochat, ainsi que son ami Benoît Violier qui le convainc d’y occuper la place de sous-chef de cuisine. Lors de la passation de flambeau entre Philippe Rochat et Benoît Violier à la tête du restaurant en 2012, il est appelé à succéder à Benoît Violier au rang de chef de cuisine. Par ailleurs Franck Giovannini (42 ans) est un grand amateur de concours culinaires, passion qu’il partage avec son équipe. Il a remporté deux fois la sélection suisse du Bocuse d’Or, pour terminer à la 3ème place avec un Bocuse de Bronze en 2007 et le Prix du poisson en 2011, lors de la finale à Lyon. Il est aujourd’hui président de l’Académie Suisse du Bocuse d’Or.

Retour au sommaire